Lelivre.ch

Lelivre
Votre panier

My list

Information

Blog-LeLivre

Product Detail

  • Editor: Christian Bourgois
  • EAN: 9782267026429
  • ISBN: 2267026422
  • Format: Large trade paperback
  • Collection: Litterature Etrangere Bourgois
  • Language: French
  • Pages: 546
  • Price: 39.10 CHF
  • Dimensions: 120x200x35mm
  • Date de parution: 2014-4
  • Généralement expédié sous 2 à 4 jours ouvrables
Resume: 

A l'aube du XXe siècle aux États-Unis, dans une région reculée, le long de la côte pacifique, un austère jardinier du nom de Talmadge consacre toute son énergie à soigner les arbres fruitiers qu'il a lui-même plantés. Un homme bon qui, depuis près d'un demi-siècle, vit en solitaire et trouve réconfort et force de vivre dans la douceur des pommes, des abricots et des prunes ainsi que dans le cycle tranquille de la terre - la vallée, tapissée d'herbe jaune et bordée d'un profond canyon, qui l'a accueilli quand il avait neuf ans. Tout ce qu'il possède, tout ce qu'il connaît est enraciné à ce lieu. C'est là que sa mère est enterrée et c'est de là qu'Elsbeth, sa soeur bien-aimée, encore adolescente, a mystérieusement disparu, laissant en lui une irrémédiable fêlure. Le temps y passe désormais sans heurts, au rythme des visites régulières de son amie Caroline Middey, de leurs longues conversations à la nuit tombée, et de l'arrivée à chaque printemps des éleveurs de chevaux - des Indiens, surtout des Nez Percés - s'arrêtant pour camper avec leurs hordes encore indomptées. Et au rythme, bien sûr, des saisons des fruits. Un jour, alors que Talmadge est en ville pour vendre ses fruits au marché, deux filles, sales et les pieds nus, lui volent quelques pommes. Peu après, il les retrouve sur son domaine, méfiantes mais intriguées par cet homme qui ne fait même pas mine de les pourchasser. Sauvages, farouches, et enceintes d'un opiomane propriétaire d'un bordel, Jane et sa soeur Della s'installent sur la terre de Talmadge et font appel à sa compassion sans limite. Alors que les deux filles commencent tout juste à lui faire confiance, une bande de brutes armées débarquent dans les vergers. Cette invasion tragique va bouleverser définitivement la vie de ces personnages, les rappelant à leurs douloureux passés... Embrassant près de cinq décennies, l'histoire suit la vie de ces êtres liés au verger fondateur, depuis l'arrivée de la mère de Talmadge jusqu'à l'entrée dans l'âge adulte d'Angelene, la fille de Jane. Amanda Coplin excelle dans l'art d'associer une dimension historique, presque épique, au registre de l'intime : c'est ainsi qu'alternent et se font écho épisodes d'introspection et descriptions du Grand Ouest, évolutions dans les sentiments des personnages et avancées dans l'Histoire américaine. En fond de scène, c'est l'industrialisation naissante du pays, l'arrivée des premiers chemins de fer et d'une agriculture à plus grande échelle. Si le panorama des États-Unis à la fin du XIXe siècle est fidèle, Coplin ne tombe en aucun cas dans un naturalisme étouffant ; ce temps et cet espace reculés sont plutôt le cadre d'une grande fable sur la transmission et l'oubli, sur le besoin d'aventure et de solitude comme sur celui de la compagnie des hommes. Coplin parvient à maintenir un rythme soutenu et à captiver le lecteur par une alternance de points de vue statique - le quotidien dans les vergers - et dynamique - la cavale de Della, les voyages fréquents de Talmadge, etc. Son écriture, souvent très picturale, donne lieu à quelques scènes d'anthologie, d'une grande beauté : la nuit que passe Della perchée sur la cime d'un arbre ballotté par le vent, l'arrivée des chevaux indomptés dans la vallée... C'est à une vaste aventure humaine et tellurique que nous convie Amanda Coplin, jusqu'aux confins des sentiments et des terres habitées de l'ouest américain. Rares sont les livres capables de nous rendre les personnages si vivants et attachants, à nous les faire autant garder en mémoire bien après la lecture. On aurait presque peine à croire qu'il s'agit là d'un premier roman, tant l'écriture, à la fois souple et soutenue, habile à dépeindre avec la plus grande subtilité personnages et paysages, témoigne d'une maturité littéraire étonnante....

[Back]
Designed by cdi